C'est nous !

S'inscrire

  • Add to Google
  • Ajouter à Mon Yahoo!
  • Add to Netvibes

TVB 2007

  • Tout va bien TV : placez le curseur sur la vidéo. Cliquez dessus pour la voir (en grand) sur Dailymotion

« Na zdorovie, Sarkozy! | Accueil | Il est partout ! »

18/06/2007

Commentaires

olivier

Il a payé plutôt cher là où d'autres s'en sortiront toujours. Il a été battu. Fichons-lui la paix.

Charles

Il ne s'agit pas ici d'accabler particulièrement Carignon (même si j'ai trouvé proprement scandaleux qu'il soit remis dans le jeu politique par l'UMP).
Je souhaite plutôt que la France devienne un pays où l'on exige du pouvoir qu'il soit exemplaire. Je rappelle, dans le même ordre d'idées, un post récent de Nicolas Pochez.

Comment respecter les politiques ou la justice, les règles en général, quand la "délinquance en col blanc" est si facilement absoute ?
Il est d'ailleurs significatif qu'on ait longtemps qualifié ce type d'agissements comme de la "filouterie", pour laquelle la plus grande bienveillance est de mise. Selon que vous serez puissant ou misérable...

Comme Anticor tente d'influer en ce sens, je voudrais qu'aucune personne ayant commis un délit dans l'exercice de fonctions publiques ne puisse réintégrer une fonction publique (responsabilités électives comprises).

La tolérance 0 n'est appliquable que si, en premier lieu, on exige une exemplarité parfaite des "élites".

olivier

Et bien je suis contre le concept de tolérance zéro (vive le presque zéro), et d'exemplarité absolue du pouvoir (vive le pas trop mal).

J'attends du pouvoir qu'il ne soit ni trop injuste, ni trop brutal, ni trop incompétent.
Et c'est dans cet encadrement moral-là, relatif, "au mieux", que je crois à une forme de sagesse du prince, et du peuple qui l'a conduit là où il est.

Ne lavez pas plus blanc - les phosphates abiment autant le linge que l'environnement... (fin de ma pause - reprise en soirée si dialogue).

Sacha

La seule peine d'inéligibilité devrait être à vie. Ca simplifierai le débat "pov' titou, il a demandé pardon; pov' titou c'était pas pour lui ce pognon, il a trop bon coeur en fait"

Charles

Exact, Sacha.
Et puis un truc : en politique, "le pognon" n'est pas en euros, c'est plutôt le pouvoir...

C'est étonnant tout de même, vous ne réagissez sur Carignon, sur lequel on a déjà pondu des tartines... Dois-je comprendre que la phrase de Bacqué ne fait bondir personne?

olivier

Non, mais éclaire moi / nous...

Charles

Lire mon post jusqu'à la fin, menfin !

polluxe

Bien vu pour la fin du post ! En fait par sa phrase cette journaliste se tire une balle dans le pied puisqu'elle même s'est auto-censurée manifestement. Sauf si avant la campagne présidentielle ils étaient encore ensemble...

Charles

Bon, pour plus de clarté, j'inverse l'ordre des deux parties du post.

JaK

Ce qui, quand à moi, m'a fait bondir, c'est la remarque on m'accuse d'atteinte à la vie privée alors que ce que je dis est vrai.
C'est quand même un raisonnement de poire cuite, non?
Elle n'est pas accusée de diffamation, mais d'atteinte à la vie privée! La véracité des faits énoncés n'a donc aucun rapport avec ce qui est reproché. (Ensuite, qu'il s'agisse strictement d'atteinte à la vie privée dans une affaire aussi liée à l'information, j'ai un gros doute que la justice devra trancher).

Et toc!

L'erreur est humaine. Que celui qui n'a jamais fauté lui jette la première pierre.
A lire certaines personnes depuis des années, la société ne se salit pas les mains, juste certains qui n'ont plus d'appui et que l'on jette en pâture ... (citation de M. Mitterand).
Je veux simplement dire qu'ils existent beaucoup de M.Propre et pourtant quand vous les côtoyaient c'est à vomir la façon dont ils gèrent les associations et celles de faire de la politique.
Allons, messieurs,dames un peu de tenue et balayaient devant votre porte.

Ça c'est fait!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.