C'est nous !

S'inscrire

  • Add to Google
  • Ajouter à Mon Yahoo!
  • Add to Netvibes

TVB 2007

  • Tout va bien TV : placez le curseur sur la vidéo. Cliquez dessus pour la voir (en grand) sur Dailymotion

« Réformer les "élites" d'abord? | Accueil | Tu sais ce qu'il te dit, mon boulanger? »

31/05/2007

Commentaires

FrédéricLN

Bonnour, "Bayrou a ... choisi ... de tenter le passage" au centre, à mon humble avis. Le passage s'avère à la fois escarpé et encombré !

Charles

On verra au deuxième tour des législatives la teneur des accords passés par le MoDem...

Oui, la berge du ravin est longue et escarpée, m'a-t-on appris !

L'Hérétique

Je ne comprends pas pourquoi tu dis que Bayrou a choisi la gauche.

Bon, pour le second tour, ne reproche pas non plus au MoDem de chercher à survivre.
Il n'y aura pas d'alliances avec la gauche, mais on serait bien stupide, entre PS et MoDem de ne pas faire des désistements réciproques quand on a rien à gagner à rester présents.

Le problème, c'est qu'il est politiquement très dangereux de laisser à un parti à la dévotion d'un homme le pouvoir de modifier la constitution à volonté, et avec une majorité des 3/4, l'UMP aurait ce pouvoir...

Charles

Je dis que le MoDem est passé à gauche (en tous les cas dans l'opposition à la majorité présidentielle) précisément parce que c'est avec le PS qu'il passera des accords de désistement -et parce que Bayrou a fait campagne contre Sarkozy, candidat de la droite. Faut être logique, l'Hérétique.

Rien de mal en soi à faire des accords de désistement, je te demande juste d'assumer les conséquences de leur teneur.

L'essentiel aujourd'hui est, après ans de chiraquisme et 14 de miterrandisme, que le Président puisse agir, réformer profondément.
Moi aussi, je kif la beauté d'une démocratie bigarrée. Mais l'essentiel, pour les Français, est que ce qui a été annoncé soit fait. Pas de faire plaisir aux fans de Montesquieu!
D'ailleurs, avant la romantique utopique fin des clivages, c'est la tenue des promesses qui réconciliera les Français avec la politique...

Sebd

"Mais l'essentiel, pour les Français, est que ce qui a été annoncé soit fait"

Comme le non cumul des mandats et la limitation de la dette ?

Petite mémoire Charles ....

Charles

Sebd,
je ne te connais pas. Je parlais de ce qui a été annoncé par le Président élu. Lequel n'a jamais fait preuve, dans sa campagne, d'une obsession de la dette. Et qui n'a jamais, non plus, annoncé qu'il ne lutterait pas contre le cumul des mandats.
Ca se saurait si Sarko avait annoncé qu'il faisait sien tous les thèmes de prédilection de Christian Blanc.
Merci de ne pas être monomaniaque dans tes commentaires.

le chafouin

Franchement...
Un seul exemple : la présidence de la commission des finances par la gauche (promesse complètement folle, d'ailleurs). Accoyer, candidat au perchoir, a dit lui-même qu'il ne le ferait pas.
Quant à dire que le Nouveau Centre représente le vrai centre franchement, sauf votre respect, vous délirez? Tous ces types ont soutenu le même discours que Bayrou pendant cinq ans. Ont voté la censure, ont refusé de voter le budget. Ont clamé sur tous les toits (Morin en tête) leurs histoires de ni-ni, leur volonté de créer un centre libre. Vosne ferez croire à personne que c'est Bayrou qui unilatéralement à décidé de sa tactique. Elle a été validée au bureau national du parti avant la présidentielle.
Je reconnais en revanche que son "je ne voterai pas pour sarko" a pu inquiéter ceux qui ont électorat historiquement ancré à droite. Mais la phrase de Santini représente à mon humble avis la pensée profonde de tous ces transfuges du Nouveau Centre.

Charles

Je disais "juste" que le Nouveau centre était fidèle au positionnement traditionnel de l'UDF : au centre droit. Ces types à la tête de ce parti ne sont pas ma tasse de thé, loin de là. Sauf Sauvadet, qui me semble intègre et droit.

Se distinguer et être libre était une volonté collective. Dire "je ne voterai pas Sarko" a été une décision unilatérale destinée à servir une ambition personnelle. Evidemment, c'est notamment (surtout?) par rapport à leur électorat que les élus de l'UDF ne l'ont pas suivi dans cette voie.

Mais tout de même, le projet de l'UDF était nettement plus proche de celui de l'UMP que de celui de l'UMP. La logique et la "fidélité", en termes de cohérence projet politique/positionnement, me semblent clairement plus en faveur du "Nouveau" centre que du MoDem.

La phrase de Santini représenterait la pensée profonde de la majorité des UDF ralliés? Je ne suis pas dans leur cerveau, ce n'est pas impossible (mon expérience du monde politique ne m'interdit pas de croire que votre supputation est fondée...) ; mais je voulais juste dire qu'en tous les cas, Santini est un gros c** de l'avoir dit comme ça.

Remarque, quand on a Frédéric Lefebvre comme suppléant, on n'est pas à ça près. Santini devient un vrai sarkozyste : finie la pensée unique, avouons !

Sebd

Du calme Charles, on perd ses nerfs ?

C'est vrai qu'avoir fait campagne avec l'UMP pour voir ses idées reléguées au musée des arts anciens ça rend nerveux !!!

Mais enfin, comme tu semble nous l'indiquer, le "Nouveau centre" est un bantoustan (les types à la tête de ce parti ne sont pas ma tasse de thé, loin de là. Sauf Sauvadet, qui me semble intègre et droit.)ça va être bien long la traversée du désert des idées.

Charles

Monomaniaque ou monosynaptique? J'hésite.

gabriel fouquet

@chafouin
Vous dites : "un seul exemple, la commission des finances ...)
Sarkozy dit aujourd'hui dans le Figaro : Je comprends parfaitement que cet engagement (...) puisse bousculer certaines traditions et peut être gêner des ambitions, mais tout cela a bien peu d'importance au regard de l'enjeu. (...) Cet engagement sera donc tenu dès le lendemain des élections législatives. "
Mais vous avez sûrement raison. Puisque vous pensez qu'il ne le fera sûrement pas, c'est sûrement qu'il ne le fera pas.

@sebd : je vous propose d'attendre quelques années avant d'être aussi péremptoire.

Jugeons avant que d'avoir vu ce qui sera fait puisque nous pensons que ce qui sera fait sera mal ...

Sebd

Monomaniaque ou monosynaptique? J'hésite.

Va savoir Charles .... Mais pas c... comme certains qui après avoir défendu bec et ongles des idées se sont ralliés pour même pas le fond d'une boîte de lentilles.

Les Sarkozystes vous ont fait tenir la chandelle et vous n'avez même pas un sous secrétariat d'état alors que KOUCHNER ou HIRCH ont eu une place.

Je sais, ça énerve mais il doit bien rester une petite place dans la caravane MODEM pour des gens de grande qualité, à prendre .... vite

Charles

Santini, sors de ce corps!

gabriel fouquet

@sebd
c'est marrant comme vous vous méprenez profondément et révélez par la même votre vision des choses. Parce que la personne que l'on soutient n'a pas obtenu ce que l'on aurait éventuellement souhaité (i.e un poste pour être en mesure d'agir), il faudrait changer de cheval... Belle vision des choses.

Si vous posez la question à Christian Blanc, je crois qu'il vous répondra toujours (malgré une déception certaine) qu'il pense que Sarkozy est en mesure de faire un quelques réformes importantes pour la France

Par ailleurs, cela vous pose-t-il problème que Kouchner et Hirch aient eu un poste ? Moi pas, bien au contraire. Et Bayrou, eu égard à sa campagne, devrait être le premier à s'en féliciter.

Quand à imaginer que quelqu'un comme Blanc puisse rejoindre Bayrou et le Modem ... c'est assez rigolo je dois dire. Il dit depuis un certain temps maintenant que Bayrou n'a pas la carrure. Je doute qu'il change d'avis.

Charles

J'ajoute un truc, sur Bayrou : Blanc lui a annoncé il y a 2 ans qu'il ne le soutiendrait pas. Il a déploré pendant toute la campagne, et avant, que FB ne soit que dans l'opposition et le positionnement. Aucun fait nouveau depuis donc...

Je prends un exemple de base pour aller dans le même sens que Blanc : la dette. Bayrou en a fait son cheval de bataille. Mais il a hurlé partout que Sarko était un salaud démago d'annoncer qu'il ne remplacerait pas un fonctionnaire sur 2 partant en retraite. Pourtant, les salaires des fonctionnaires = 45% des dépenses. Si on veut juguler la dette, agir sur le nombre de fonctionnaires est INCONTOURNABLE (à moins de vouloir encore abaisser leurs salaires...).
Qui est le clientéliste?
[Si tu me réponds : interdiction du déficit de fonctionnement dans la Constitution, je te demande si tu vas aussi décréter constitutionnellement l'obligation de dégager 3% de croissance par an...]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Son et lumière