C'est nous !

S'inscrire

  • Add to Google
  • Ajouter à Mon Yahoo!
  • Add to Netvibes

TVB 2007

  • Tout va bien TV : placez le curseur sur la vidéo. Cliquez dessus pour la voir (en grand) sur Dailymotion

« Le banquet républicain - les artistes de droite sont de retour | Accueil | Fallait pas l'inviter, lui non plus! »

25/05/2007

Commentaires

Charles

Tout à fait ok : l'exemple doit venir d'en haut. Et comment respecter l'autorité si elle n'est pas exemplaire, si elle ne s'applique pas ce qu'elle demande au "petit peuple" ?

Mais je n'ai pas l'impression que cette vision soit celle de Sarko. Pourvu qu'il nous surprenne, mais il n'est pas parti pour. De ce point de vue, les démocraties du Nord sont exemplaires. Par exemple sur le budget alloué aux Ministres en Norvège : ils doivent prendrent les transports les moins onéreux, seuls les frais basiques sont remboursés, ils n'ont pas de voiture avec chauffeur...

Encore une révolution culturelle à mener.

Oaz

Je me permets un trackback manuel (l'autre ne semblant pas fonctionner) pour apporter un son de cloche différent sur cette envie de réforme : http://barrejadis.azeau.com/index.php?itemid=91

Thaïs

Salut mon cousin à moi !

Alors on veut faire sa petite révolution !Je te trouve très visionnaire et suis bien d'accord avec toi pour une fois.
Excuse moi mais j'en étais restée à ton extase après le villepinte de Ségo !
Bisous quand même.
Ta cousine de Bourgogne (pour éclairer ta lanterne car j'ai bien pris un pseudo)
Tu es d'ailleurs le bienvenu en Bourgogne si ça te dis.

Joke

"sauf à épouser ces thèses amusantes de la décroissance…"
La décroissance c'est aussi : ""boycotter tous ces produits dont nous n’avons pas besoin pour vivre... Cesser de vivre en enfants gâtés pour vivre libre, loin de la soumission à la marchandise."
En quoi est-ce amusant?
Vous partez du principe que la croissance est un bien. Pouvez-vous le démontrer ?
Je précise que je ne suis pas un "partisan de la décroissance", je suis quelqu'un qui en a assez qu'on lui présente comme des évidences des choses qui demandent à être démontrées.
Cordialement.

Nicolas Pochez

@Joke: ok, je vous le concède, la décroissance n'est pas amusante ; ce serait plutôt consternant. Mais par pudeur sans doute, je ne souhaitais m'épancher ainsi publiquement. Bon allons-y:

Dans ce mouvement idéologique, je trouve consternant l’incapacité sous-jacente à penser le futur autrement que par un retour en arrière. Soit, c’est un mouvement de contestation, comme les anti-mondialistes renommés en alter-mondialistes. Sans doute parlera-t-on prochainement d’alter-croissance?

Et je vous concède aussi que la course frénétique à plus d’objets de consommation n’est pas une fin en soi. Vit-on mieux parce que l’on a 2 TV écran plat plutôt qu’une ? Pour ma part, je n’en ai pas du tout.

Vivrait-on mieux en soignant un peu plus notre environnement? Comme les partisans de la "décroissance", j’en suis aussi persuadé. Il faudrait par exemple mieux utiliser les ressources naturelles à notre disposition.

Sur ce point, ce qui me différencie fondamentalement des partisans de la décroissance, c’est qu’ils espèrent le faire contre l’économie ; alors que nous le ferons en réorientant notre économie, notamment en faisant rentrer les considérations environnementales dans le champ de l’économie.

Un exemple: les ampoules à économie d’énergie n’auraient pu être développées sans les recherches de quelques industriels. Ce sont des produits innovants, vendus aujourd’hui à un prix assez élevé mais qui portent leur propre rentabilité puisqu’elles durent plus longtemps.

Il ne s’agit donc pas de s’éclairer à la bougie mais de continuer à progresser en inventant les solutions aux problèmes de notre temps. Lumineux, nan? :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Son et lumière