C'est nous !

S'inscrire

  • Add to Google
  • Ajouter à Mon Yahoo!
  • Add to Netvibes

TVB 2007

  • Tout va bien TV : placez le curseur sur la vidéo. Cliquez dessus pour la voir (en grand) sur Dailymotion

« Voter Bayrou, se faire plaisir... | Accueil | La relève »

30/03/2007

Commentaires

Pierre Catalan

Bayrou a tenu un temps l'image du mec qui veut prendre les sujets à bras le corps. Il a tenu, oh... facile deux semaines.

Puis il a compris qu'il ne fallait surtout ne fâcher personne, contenter tout le monde, histoire de rester populaire à mort.

Du coup, il nous le refait façon Royal, qui pourtant ces derniers temps commence à trouver une certaine cohérence entre certains points de son pacte tiroir. Pas forcément des cohérences que je trouve pertinentes ou judicieuses, mais au moins ça a un sens.

Là, Lou Bayrou sombre dans le caricature du rien. Alors qu'il avait un credo à tenir. Dommage d'avoir cédé à la facilité de brosser les Français dans le sens du poil.

Juliette

Bien que je ne m'y connaisse pas autant que vous en politique, je suis tout a fait d'accord avec toi, Bayrou n'est qu'un idéaliste qui ne construit ses discours (de plus, SOPORIFIQUES)que sur les idées des francais, et qui se laisse trop mener a la baguette.Verdict : Bayrou=Chirac BIS!
Forte possibilité d'un Bayrou au 2e tour, s'il le remporte, autant dire que nous voila reparti dans 5 ans de plus de perdu, 5 ans a devoir supporter un président ne sachant meme pas faire un discours sans en endormir plusieurs, 5ans avec un président qui ne sert qu'a piquer dans les caisses de l'Etat et a ne faire aucune réforme...
Bayrou, Brave homme...

Ségaléjade

Bayroupie de sansonnet

http://www.expressio.fr/expressions/roupie-de-sansonnet.php

verel

Tu aurais pu relever cette phrase magnifique: "Le rayonnement de la France dans le monde est grand, et il est surtout porteur d’espoir pour de nombreux peuples en proie à tellement de difficultés"
La France continue à éclairer le monde qui béat d'admiration se demande comment copier les SDF qui mendient dans le métro ou les jeunes non qualifiés sans travail
Oui, nous pouvons et nous devons apporter notre pierre à l'humanité. De là à se croire le centre du monde....

Trublion

Intéressant
Quand je vous disais en début d'année que le premier tour de cette présidentielle n'était pas joué et que j'ajoutais récemment que je ne voyais pas forcément Sarkozy au second tour notamment s'il "droisiait" son discours pour contrer Bayrou... La campagne du candidat UMP pourrait très bien prendre maintenant la tournure de celle de Balladur à la même phase de la campagne en 1995 notamment parce que la belle unité de façade de l'UMP n'a pas gommé la réalité de visions profondément différentes et incompatibles entre elles au sein de la droite. Les conditions sont donc réunies pour une émergence d'un centre plus fort en France, ce qui coinciderait avec le retrait politique de celui qui causa sa perte en trahissant Giscard à la fin des années 1970. Les semaines qui viennent vont être intéressantes pour tous et très "intéressantes" (au sens Chinois du terme) pour M. Sarkozy:

Le Parti radical invite M. Borloo à soutenir le candidat centriste
LE MONDE | 16.03.07

©

IL est vrai que Gil de Robien vient de faire officiellement son acte d'allégeance à Sa Seigneurerie Sarkozy premier qui n'ira peut-être même pas au premier tour avec son programme VRP modèle qui oublie qu'il est là pour défendre et vendre un produit et, se promeut avant les intérêts pour la France...

Ministre d'état mais pas homme d'état avec de plus un tel casier de traitrise pour constater de son ascension opaque...Filleul de Pasqua, nous nous en souvenons avec frémissements !

Et Barrot, l'autre mou et traite, quand annonce t-il son ralliement à son protecteur anti-démocratique dont il sait appliquer les leçons pour le bien de l'Europe, sans l'avis des Français...
Ce ne sont vraiment pas des arguments que vous proposez mais des arguties pour défendre un candidat qui refuse m^me un débat contradictoire avec F.Bayrou et pour cause, ses conseillers ont peur de perdre face à un vrai homme d'état en perspective !

Pierre Catalan, votre mauvaise foi frise la bêtise de l'hypertrophie de l'intellect démasqué et continuant à nier l'évidence qu'il ne veut admettre de par faits réels et sérieux bien clairs et définis sur le site de F.Bayrou.
On peut ne pas aimer pour diverses raisons un Candidat mais dénier des faits relève de la pauvreté intellectuelle sans parler des forces spirituelles qui normalement alimentent les êtres équilibrés....
Moi, je suis très porté sur la morphopsychologie et vous voyez votre Challenger, il a les traits d'un hypocondriaque et de plus, il a sans cesses des malins rictus....


Scuzez, je préfère la béatitude apparente à la violence contenue !!!!

valery

Peu importe de toute manière avec les bouffoneries de Royal avec son drapeau français voter pour elle est impossible.

casa2007


si jusqu'ici tout va bien, il est temps de penser à demain ... voyez mon site de campagne aux élections législatives : legislatives-france.com ; on se réveille et on s'engage.
à bientot
C.Casabonne

Charles

@ Pierre,
J'aimerais savoir d'où lui vient ce surnom de "Lou Bayrou".

@ Juliette,
Je crois que Bayrou arrive quand même à pas mal émouvoir et enflammer dans ses meetings. Tout le monde dit qu'il est un grand tribun. Mais en effet, pour le fond, il endort tout le monde. Koz a fait un très bon commentaire de son livre qui enfile les banalités consensuelles commme des perles.
Néanmoins, il n'est -je crois- pas du genre à être corrompu ; tu aurais donc pu éviter ton petit mot sur "piquer dans les caisses de l'Etat".
Effectivement, Bayrou s'avance si peu dans quelque projet que ce soit aujourd'hui qu'on ne peut espérer qu'il réformera quoi que ce soit dans l'action, quand il devra faire face aux corporatismes...

Ségalejade,
Ton article est marrant...et à propos!

Casa2007,
Votre candidature est intéressante. Vous auriez néanmoins pu faire un petit effort pour pondre un commentaire en rapport avec le billet. Là, vous n'êtes qu'un troll. Je laisse votre commentaire car vos orientations sont intéressantes et tout ce qui contribue au renouvellement me plaît.
Une remarque : vous dites n'avoir pas de programme, que vous construirez au fil des débats. Je n'adhère absolument pas à cette façon de voir et présenter les choses : un responsable politique doit au minimum proposer des orientations. C'est ce que vous faites, avec des propositions précises -dont beaucoup me plaisent. Assumez-les plutôt que de faire dans le participatif creux ! "Mes idées sont les vôtres", on a assez donné...

Pierre Catalan

Lou Bayrou, c'est du Béarnais.

Ce Bayrou, Le Bayrou.
C'est comme, si tu as lu "Le Bossu" de Féval, les "Lou Coquin" prononcés régulièrement pars deux spadassins sympathiques qui entourent le héros.

Bon, c'est chipé au Canard, mais j'aime bien.

Expatriée

voilà la lettre de Sarkozy aux expatriés pour comparer. Notez la belle rhétorique sur les sentinelles de la France - et en cas d'abandon de poste, c'est la cour martiale?? Reçue à New-York le 29 mars 2007 à 16h23 heure locale (soit pour moi environ vingt-quatre heures après Bayrou?).

Chers compatriotes établis hors de France,

Si j'ai souhaité m'adresser à vous directement c'est que je sais l'attention que vous portez aux affaires de notre pays comme le montre le nombre sans précédent des inscriptions sur les listes électorales consulaires. Je mesure aussi combien les nouvelles qui parviennent chaque jour sur la campagne des élections présidentielles peuvent nourrir des attentes et de la désinformation.

J'ai une claire conscience de la dimension planétaire des problèmes qui se posent au monde contemporain et auxquels vous êtes souvent les premiers confrontés. Vous êtes les sentinelles de notre pays et j'ai toujours pris beaucoup de plaisir et d'intérêt à m'entretenir directement avec vous lors de mes déplacements.

J'aimerai vous faire part de l'intérêt que je porte aux Français de l'Etranger. Vous êtes une richesse pour notre Nation comme pour le pays qui vous accueille. J'ai eu souvent l'occasion de vous rencontrer ces dernières années et je ne vous oublie pas. J'ai écouté vos problèmes et je me suis engagé personnellement à les résoudre. C'est ainsi fait pour l'allongement des délais de déclaration et de paiement des impôts.

Mieux que tout autre, vous savez que la mondialisation des échanges et de l'économie, si elle est maîtrisée et contrôlée, est une chance et un atout. Cette idée guide ma réflexion dans le domaine de la politique étrangère.

A tous ceux qui ont quitté notre pays car ils avaient le sentiment que plus rien ne pouvait se faire, je veux donner l'envie de revenir. L'expatriation doit être un choix et non la conséquence de lourdeurs, d'archaïsmes, de difficultés structurelles purement françaises. A ceux qui désirent créer, innover, travailler comme ils le souhaitent et qui ont du s'expatrier pour cela, je dis que tout peut redevenir possible en France.
*

Vous le savez, je suis candidat à la Présidence de la République. Vous me connaissez. Vous savez que j'aime dire les choses clairement et simplement. Le programme que je développe pour la France et les Français vous intéresse au premier plan. J'ai eu l'occasion de développer ma vision dimanche 14 janvier lors de mon élection comme candidat de l'UMP à l'élection présidentielle. Mais à vous qui vivez à l'étranger, permettez-moi de vous exprimer mon engagement à votre égard.

J'affirme, tout d'abord, qu'il n'est pas normal qu'un enfant français soit exclu de notre système d'enseignement soit pour des raisons financières, soit pour des raisons géographiques. C'est pourquoi je souhaite que dès la rentrée scolaire 2007, le coût des études de vos enfants dans les lycées français à l'étranger à compter de la classe de 2nde soit intégralement pris en charge par la collectivité nationale. C'est un geste fort que je souhaite que l'on fasse en votre direction.

Je souhaite également que les coûts d'inscription de vos enfants au primaire et au secondaire soient fortement diminués grâce à une augmentation des bourses : l'Etat doit assumer son rôle et vous permettre d'offrir à vos enfants les meilleures études possibles. De la même manière, dans les prochaines années, il sera nécessaire d'augmenter l'offre pour présenter une meilleure couverture géographique de notre système d'éducation à l'étranger.

Notre solidarité nationale ne peut, en effet, s'arrêter aux frontières géographiques de notre pays. Pour ceux qui vivent dans les régions les moins stables, je veux dire que je comprends votre crainte pour vos proches et pour vos biens. Ainsi, certains de nos compatriotes ont tout perdu, récemment au Proche-Orient, en Asie du Sud-Est ou encore en Côte d'Ivoire. C'est pourquoi je souhaite la création d'un fonds « assurance indemnisation des Français spoliés » lors de conflits survenus dans votre pays d'accueil.

D'une manière générale, vous le savez, les questions qui touchent à votre sécurité me préoccupent particulièrement. L'excellence de nos forces armées en matière de préparation, de vigilance, de réactivité et de projection est reconnue : nos efforts doivent être poursuivis.

J'ai une pensée toute particulière pour nos compatriotes récemment assassinés en Arabie Saoudite pour le seul fait qu'ils étaient français. En effet, au-delà des crises ouvertes comme fut celle du Liban l'année dernière, nous devons vous protéger par une plus grande coopération avec les services de sécurité et les services judiciaires étrangers. C'est ce qui a justifié mes nombreux déplacements en tant que Ministre de l'Intérieur. La France a d'ailleurs eu ces dernières années un rôle moteur sur cette question. Cette coopération doit bien évidemment concerner également la protection sanitaire de notre population expatriée face notamment à de possibles crises sanitaires.

Ce renforcement du lien entre la République et nos expatriés doit s'opérer dans tous les domaines de la vie quotidienne : notre réseau doit davantage être à votre service et vos démarches simplifiées pour que vous puissiez plus aisément faire valoir vos droits. Les consulats doivent véritablement devenir vos mairies. Dans le cas où vous feriez le choix du retour en France, ceux-ci doivent faciliter votre réinsertion sur le territoire national. Pour une communication moderne entre l'administration et les citoyens français à l'étranger, l'utilisation d'Internet devra être généralisée. Les consulats doivent utiliser cette technologie pour informer très régulièrement la communauté de leur ressort.

L'audiovisuel et Internet doivent être utilisés beaucoup plus vigoureusement pour diffuser notre culture dans le monde mais également pour répondre à votre souhait légitime d'une meilleure information.

Sur le dossier fiscal fondamental de la résidence unique que certains possèdent en France et qui représente un lien solide avec notre pays, le Groupe de travail Fiscalité (AFE-Bercy) que j'avais mis en place en novembre 2004 a obtenu l'appellation « Habitation Unique en France ». Elle permet l'exonération de plus-value lors de sa cession. Par souci d'égalité, nous agirons pour que vous soyez soumis à l'avenir aux mêmes impositions et aux mêmes taxes que les Français de métropole pour votre habitation en France.

Non, je ne partage pas l'idée que nos expatriés sont des privilégiés qu'il faut à tout prix chercher à punir. Au contraire, afin d'aider les plus faibles de nos compatriotes, je souhaite le maintien de l'aide social à son niveau actuel. Par ailleurs, notre dispositif doit continuer de s'améliorer notamment en ce qui concerne la rigueur de gestion pour améliorer votre prise en charge quand vous en avez besoin.

Enfin, en ce qui concerne votre représentation, elle est déjà assurée au travers des conseillers de l'Assemblée des Français de l'étranger et des sénateurs des Français établis hors de France dont je salue le travail. Cependant, je souhaite que soit étudiée la possibilité d'instituer également des députés vous représentant.

A ceux qui critiquent tout et proposent n'importe quoi, je rappelle que la France est un des seuls pays à faire une aussi large place à sa communauté expatriée. Vous avez eu le courage de l'expatriation. Ces initiatives que je vous propose, je les souhaite pour vous aider et vous accompagner.
*

L'attention particulière que je vous porte, je sais qu'elle est légitime au vu de ce que vous apportez à la France. Les deux millions de Français installés à l'étranger constituent un indéniable facteur d'échange, un atout dans notre monde de plus en plus interdépendant. Vous participez pleinement à l'influence et au rayonnement de la France.

Face aux images d'une France repliée sur elle-même, d'une France qui doute de ses capacités, vous êtes le visage d'une autre France : d'une France qui ose, qui s'ouvre et qui innove. Vous êtes le visage d'une France que je veux renforcer.

La France pense à vous comme vous pensez à elle. En améliorant votre vie au quotidien, en vous assurant une protection maximale, en garantissant vos droits, en renforçant les liens avec la République, je veux que soit pleinement reconnu ce que vous apportez à notre Patrie.

Je veux être le Président d'une France qui aura compris que la création demain sera dans le mélange, dans l'ouverture, dans la rencontre. Qu'elle sera dans le croisement des regards, des cultures, des techniques et des savoirs, qu'elle jaillira de la rencontre de toutes les formes de pensée, de travail, d'innovation. Vous êtes des acteurs de premier plan dans notre adaptation à ce monde. C'est pourquoi j'attends beaucoup de votre implication dans les débats qui animent aujourd'hui notre pays et de votre participation à la prochaine échéance électorale.

— Nicolas Sarkozy

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Son et lumière